thumb image

Le Canada brille en sol canadien

Après avoir obtenu le bronze à Copper Mountain en lever de rideau, Brendan Mackay a brillé à domicile, jeudi, afin de monter sur la plus haute marche du podium à la Coupe du monde de Calgary. Ses compatriotes Simon D’Artois et Rachael Karker se sont eux aussi démarqués en décrochant des médailles de bronze à cette deuxième étape de la saison.

Alors que l’Alberta se trouve sous avertissement de froid extrême, Mackay n’a pas tardé à donner le ton à cette finale disputée sous les projecteurs et s’est placé en tête dès la première manche.

L’Américain Alex Ferreira a pris les devants à la suite de sa deuxième descente, mais ce fut de courte durée. Le représentant du Canada a vite riposté avec une note de 95,2 points.

« J’ai pu trouver ma confiance et mon rythme assez rapidement durant la finale. Je suis vraiment content ! » a mentionné Brendan Mackay.

Question de finir en beauté, le futur vainqueur a amélioré son sort en récoltant pas moins de 97 points en guise de conclusion. Il signe ainsi la toute première victoire de sa carrière en Coupe du monde, et ce, dans sa ville natale.

« J’ai tenté de skier avec constance et je suis heureux d’avoir réussi mes trois descentes. C’est vraiment un sentiment spécial d’avoir ma première victoire à la maison », a souligné Mackay.

Simon D’Artois (Whistler, C-B) a lui aussi bouclé l’épreuve de brillante façon. Il a cumulé 94,4 points pour se hisser sur la troisième marche du podium. Le vice-champion du monde en titre a été devancé par Ferreira et ses 94,8 points.

« C’est incroyable ! Ç’a été difficile tout au long de la journée avec le froid, mais je suis juste extrêmement content d’avoir réalisé mes trois descentes et d’être de retour sur le podium », a commenté D’Artois après avoir reçu la sixième médaille de sa carrière dans le circuit.

« Ç’a été tout un défi dans ces conditions, alors je voulais surtout avoir du plaisir une fois rendu en finale et skier du mieux que je pouvais », a-t-il ajouté.

Aussi de cette finale, Noah Bowman (Calgary, AB) a livré une belle performance, lui qui a raté le podium par seulement 4,2 points.

Lors des qualifications, Dylan Marineau (Calgary, AB) s’est classé 13e, tandis que Peter Verheyde (Bragg Creek, AB) pointe en 16e place. Ethan Fernandes et Steven Kahnertsont quant à eux 23e et 32e.

Deux en deux pour Karker

Du côté féminin, trois Canadiennes ont accédé à la finale jeudi. Médaillée d’argent à la première Coupe du monde de la saison 2021-2022, Rachael Karker a poursuivi sa lancée en s’emparant d’une médaille de bronze à Calgary.

Victime d’une chute au Dew Tour, Karker a ensuite suivi le protocole prévu à la suite des commotions cérébrales et l’a seulement quitté la veille. Le retour sera donc survenu au bon moment.

« C’était une soirée difficile, notamment en raison du froid, mais je suis vraiment contente de la façon dont j’ai skié », a-t-elle déclaré.

Même si elle n’avait pas été en mesure de percer le top-3 après deux manches jeudi, la skieuse originaire de Guelph n’a pas baissé les bras. Elle a connu sa meilleure descente en fin de compétition avec une note de 90,2 points et s’est ainsi frayé un chemin jusqu’au podium.

« Je savais que je devais tout donner à ma dernière descente. Je suis super motivée, ce n’est que le début et j’ai hâte à la prochaine épreuve. »

La Chinoise Ailing Eileen Gu l’a emporté grâce à ses 96,8 points, suivie de l’Américaine Hanna Faulhaber et de ses 92,8 points.

Également de cette finale, Amy Fraser et Cassie Sharpe, toutes deux de Calgary, ont terminé 6e et 7e.

Dillan Glennie (Vancouver, C-B) et Elena Gaskell (Vernon, C-B) ont quant à elles été stoppées aux qualifications, se classant respectivement aux 16e et 26e rangs.

Les athlètes seront de retour en action dès samedi à Calgary pour une seconde épreuve de demi-lune.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta