thumb image

Megan Oldham remporte le bronze en slopestyle aux Championnats du monde

Elle monte sur le podium à ses tout premiers Championnats du monde

Aspen, Colorado – 13 mars 2021 : À son dernier passage à Aspen pour les X Games en janvier, Megan Oldham s’était offert deux podiums. Un mois plus tard, l’athlète de 19 ans y était de retour pour prendre part à ses tout premiers Championnats du monde où elle s’est une fois de plus offert une médaille, le bronze cette fois. On peut affirmer que l’Ontarienne de Parry Sound connaît une saison couronnée de succès jusqu’à maintenant.

Lors des qualifications qui avaient lieu vendredi, Oldham est parvenue à se tailler une place en finale après s’être classée au quatrième rang derrière la Suissesse Mathilde Gremaud. Le scénario s’est répété à peu de choses près aujourd’hui, alors qu’Oldham a terminé une fois de plus derrière sa rivale suisse, en troisième place cette fois, avec la marque de 76,18, à seulement 0,97 point de Gremaud (77,15).

Oldham n’a pas eu la première descente escomptée. Après avoir chuté sur le premier rail du parcours, il ne restait à l’athlète de freeski que deux descentes pour se démarquer. En effet, en vertu du format pour la finale de la compétition, les compétiteurs disposaient de trois tentatives pour réaliser la meilleure descente possible.

Les choses se sont améliorées à sa deuxième tentative, alors qu’elle est parvenue à offrir une prestation sans bavure dans la section des rails et trois variations de sauts 900. Cette performance a provisoirement placé Oldham en troisième place, derrière la Française Tess Ledeux. Gremaud était la suivante à s’élancer dans le parcours pour une seconde tentative. La Suissesse a exécuté une descente sans faille de haut en bas qui lui a valu la deuxième place provisoire, reléguant du coup Oldham à la quatrième place.

Le ciel d’Aspen était gris tout au long de la journée laissant planer la menace d’une tempête de neige, qui devait d’ailleurs s’abattre sur le centre de ski pendant la compétition. La tempête ne s’est finalement jamais manifestée, toutefois, certains compétiteurs ont néanmoins dû composer avec des vents très forts qui ont rendu difficile l’exécution d’une descente complète.

« Le vent a compliqué les choses », de mentionner Oldham après avoir terminé sa troisième descente. « On s’attendait à une tempête de neige mais finalement, les conditions n’ont pas été aussi mauvaises que ce que je craignais. La météo a tenu bon pour la majeure partie de la compétition. Le vent n’était pas trop dérangeant pendant ma descente, j’ai été chanceuse. »

Les astres étaient alignés pour la troisième tentative d’Oldham. Avec des vents faibles, elle est parvenue à peaufiner sa descente en ajoutant un left double cork 1260 comme dernier saut, améliorant son pointage à 76,18, lui permettant de se hisser de nouveau en troisième place, excédant la marque de 74,95 de Ledeux.

« J’étais vraiment contente de réussir la réception de mon 1260 », d’ajouter Oldham. « Je n’étais même pas certaine de l’exécuter au moment de m’élancer dans le parcours. C’était une décision de dernière-minute, mais après la première portion de la descente, je me sentais confiante et j’ai décidé de le tenter. »

Et cette décision aura été la bonne, puisque le 1260 a contribué à assurer à l’Ontarienne une place sur le podium. « C’est un sentiment absolument irréel de décrocher une médaille de bronze à mes premiers Championnats du monde! »

La meilleure athlète de la journée, la Chinoise Eileen Gu, a écrit une page d’histoire en raflant la médaille d’or après avoir aussi remporté l’épreuve de demi-lune hier. Gu est la première athlète de freeski à remporter deux médailles d’or consécutives dans deux disciplines distinctes à des Championnats du monde.

Chez les hommes, les Ontariens Evan McEachran d’Oakville et Max Moffatt de Caledon ont respectivement terminé la journée aux 8e et 11e rangs. Aucun des deux n’est parvenu à effectuer une bonne descente.

McEachran, qui s’était qualifié avec une troisième place, avait bien réussi la première de ses trois tentatives en finale. Avec la section de rails bien réglée, sa force sur le plan technique, cette descente semblait prometteuse. Malheureusement, à son dernier saut, McEachran a manqué son grab ce qui s’est traduit par une importante déduction de points; il a dû se contenter de la marque de 74,61. À sa deuxième tentative, McEachran a chuté sur le dernier rail de la section supérieure et il n’est ensuite pas parvenu à livrer une troisième descente.

Moffatt, réputé pour son style fluide et son habileté technique sur les rails, aurait normalement pu revendiquer le podium. Malheureusement, il n’est pas parvenu à réussir une descente complète et a finalement terminé la journée avec comme meilleur pointage la marque de 51,81.

Les Championnats du monde de freeski se poursuivent lundi avec les qualifications de big air.

Résultats complets de l’épreuve de slopestyle aux Championnats du monde :
https://www.fis-ski.com/DB/general/event-details.html?sectorcode=FS&eventid=48785&seasoncode=2021

CLASSEMENT DES CANADIENS :

Femmes : Megan Oldham (3), Olivia Asselin (18)
Hommes : Evan McEachran (8), Max Moffatt (11), Teal Harle (18), Édouard Therriault (32)

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta