>  NOUVELLES  >  Podium et globe de cristal pour Sharpe et d’Artois

Podium et globe de cristal pour Sharpe et d’Artois

10 mar., 2019

Sept Canadiens en finale de la dernière étape de la saison
 

Mammoth Mountain (Californie), le 9 mars  2019 – Les compétitions se suivent et se ressemblent pour la championne olympique en titre Cassie Sharpe, qui a décroché la médaille d’or de l’épreuve de demi-lune en Coupe du monde FIS de ski acrobatique disputée samedi à Mammoth Mountain, en Californie.

« La météo était un peu compliquée, mais tout le monde a travaillé fort. Avant ma deuxième descente, je savais que je n’étais pas en tête, peu importe ce que j’avais fait. Je me suis donc lancée sur la piste et j’ai essayé ma nouvelle figure que j’ai réalisée seulement deux fois auparavant. Je suis vraiment très, très heureuse », a-t-elle déclaré au terme de la finale.


Cette victoire permet aussi à la Canadienne de remporter le globe de cristal de la discipline pour la saison 2018-2019 de la Coupe du monde FIS. Comme ce fut le cas la saison dernière, Sherpe a attendu à la dernière épreuve de la saison pour se hisser au sommet du classement.

« J’aime me mettre sous pression. C’est stressant, mais aussi tellement amusant. Je suis arrivée ici ne m’attendant pas à remporter le globe, mais je ne voulais pas non plus baisser les bras. Si j’y parvenais alors tant mieux, mais sinon tant pis, car je ne voulais pas m’en faire à ce sujet », a-t-elle ajouté.

Meneuse au terme des qualifications, Sharpe a été impériale à sa deuxième descente en accumulant 95,60 points pour l’emporter avec éclat.

Championne des Jeux de PyeongChang en 2018 et vice-championne du monde de la FIS en 2019, l’athlète de 26 ans originaire de Calgary remporte ainsi une cinquième médaille de suite en Coupe du monde et une septième à ses huit dernières sorties sur le circuit, une séquence qui remonte à mars 2017. Plus tôt cette saison, Sharpe a été médaillée d’argent à Copper Mountain et médaillée d’or chez elle, à Calgary.

Seule autre Canadienne de la finale féminine, Rachael Karker a chuté à sa première descente et a conclu l’épreuve au quatrième rang grâce à une récolte de 79,40 points à sa deuxième descente. À sa première saison sur le circuit de la Coupe du monde, Karker a terminé au deuxième rang du classement général.

Chez les hommes, cinq Canadiens disputaient la finale. Après avoir dominé les qualifications, Simon D’Artois a décroché un cinquième podium de Coupe du monde FIS en carrière en prenant le deuxième rang grâce à une imposante première descente en finale (93,80), devancé uniquement par l’Américain Birk Irving (95,20) dans la deuxième descente.

Cette deuxième place aura néanmoins suffi pour permettre à D’Artois de se hisser au sommet du classement général et ainsi remporter le globe de cristal en demi-lune pour la saison 2018-2019 de la Coupe du monde FIS.

« Je n’arrive pas à y croire et je ne le réalise pas encore », a d’abord lancé D’Artois quand on lui a appris qu’il venait de mettre la main sur le titre de la saison. « C’était une journée difficile et j’étais heureux de pouvoir compléter mes deux descentes. La concurrence était plutôt relevée encore aujourd’hui ».

Après avoir remporté une médaille de bronze à Calgary le mois dernier, Noah Bowman a pris le sixième rang en vertu d’une bonne première descente (77,80), devant son compatriote Evan Marineau qui, avec une septième place, a inscrit son meilleur classement à vie en Coupe du monde.

Cinquième dans les deux dernières étapes de Coupe du monde, Brendan Mackay de Calgary a pris le 11e rang. Pour fermer la marche et participant à sa deuxième épreuve de Coupe du monde en carrière, Sascha Pedenko était de retour en finale où il a pris le 13e rang.

Les résultats des athlètes canadiens à Mammoth Mountain :

Hommes : Simon D’Artois (2), Noah Bowman (6), Evan Marineau (7), Brendan Mackay (11), Sascha Pedenko (13)

Femmes : Cassie Sharpe (1), Rachel Karker (4)

Nos partenaires


Canada
Own the Podium
Michael
Wekerle
Toyota
B2ten
Mackenzie Investments
Canadian Olympic Committee
Anta