>  NOUVELLES  >  Le règne de Kingsbury continue; les athlètes de développement affrontent l’équipe nationale des bosses à Tremblant

Le règne de Kingsbury continue; les athlètes de développement affrontent l’équipe nationale des bosses à Tremblant

25 jan., 2020

Mont-Tremblant, Québec, le 25 janvier 2020 – La compétition vient de se terminer à la Coupe du monde de bosses Mackenzie Investments présentée par Toyota, et Mikaël Kingsbury, le médaillé d'or olympique canadien en titre, a remporté la médaille d'or. Le skieur de 27 ans a réalisé une performance impressionnante en finale, dans laquelle son “cork 1080” lui a vallu la victoire. Son entraîneur, Steve Omischl, n'avait pas de mots pour décrire la performance de son athlète: "Il n’est pas humain", a-t-il plaisanté. “Le parcours était tellement différent d'hier et c'était une qualification stressante car je n’ai pas eu le meilleur entraînement, donc je voulais juste être conservateur dans les qualifications", a commenté Mik. “J’ai repris confiance au cours de la journée et j'ai pu me pousser davantage en finale."

Kingsbury est monté sur le podium aux côtés du Japonais Ikuma Hiroshima, qui est arrivé 2e, et du Français Benjamin Cavet, qui a fini en 3e place.

Son coéquipier Gabriel Dufresne, 23 ans, a terminé 12e au classement général et était satisfait de sa performance à domicile: “Je me sentais bien aujourd’hui, de skier dans la première finale - c'était sympa, devant mon monde, mes amis”.

C'était également une journée spéciale pour Brayden Kuroda, qui a assisté à sa première Coupe du monde. Le jeune athlète a terminé en 34e place.

Du côté des femmes, les athlètes canadiennes ont accompli de solides performances, Justine Dufour-Lapointe et Valérie Gilbert se classant respectivement 5e et 8e. Dufour-Lapointe était fière de son effort: “Ce n'est pas le résultat que j'espérais, après une qualification difficile, mais c'était une grande amélioration de passer de 12e à 5e, et je suis fière de moi. Je suis fière de mon ski, j'ai ressenti la pression de skier mieux et plus vite.”

Valérie Gilbert a également canalisé la pression qu'elle ressentait si près de sa ville natale de Saint-Adèle: “J'étais nerveuse ce matin mais j'ai essayé de mettre cela de côté et je me suis vraiment concentrée sur la constance dans mon entraînement et je me sentais très bien”.

La Coupe du monde de bosses de Mont-Tremblant était également un événement spécial pour Berkley Brown, 19 ans, d'Aurora, car il s'agissait de sa première compétition après une opération au genou. “Je suis vraiment heureuse de participer à ma première finale de Coupe du monde après avoir passé la saison dernière à me remettre de ma chirurgie au LCA”, a déclaré Brown. “Malheureusement, j’ai fait une petite chute en finale, mais je suis contente d'y avoir participé.” Elle a terminé au 16e rang au classement général.

Dans l'ensemble, ce fut une Coupe du monde particulièrement excitante pour les athlètes canadiens, car c'était la première fois que l'équipe de développement affrontait les athlètes de l'équipe nationale ainsi que leurs adversaires internationaux.

 

PLACEMENT DES AUTRES ATHLÈTES CANADIENS:

 


Hommes:
Brenden Kelly (18)
Kerrian Chunlaud (21)
Robbie Andison (23)
Jordan Kober (28)
Ryan Portello (33)
Laurent Dumais (48)
Elliot Vaillancourt (49)

Femmes:
Chloé Dufour-Lapointe (17)
Laurianne Desmarais-Gilbert (19)
Maia Schwinghammer (30)

Pour plus d’informations : 

Sandra Haziza
[email protected]

Nos partenaires


Canada
Own the Podium
Toyota
B2ten
Mackenzie Investments
Canadian Olympic Committee
Anta