thumb image

Une autre domination signée Mikaël Kingsbury

Mikaël Kingsbury a tout raflé sur son passage aux bosses en parallèles, samedi, à la Coupe du monde de ski acrobatique d’Alpe d’Huez, en France. Le Québécois n’a laissé aucune chance à ses opposants pour récolter son troisième triomphe de la saison et conclure la première partie du calendrier en force.

Premier à l’issue des qualifications, Kingsbury a mis de la pression sur ses adversaires à chaque ronde de la journée, si bien qu’aucun d’entre eux n’est parvenu à exécuter une descente sans accroc. L’athlète de Deux-Montagnes a mis la touche finale à une journée parfaite en défaisant le Suédois Walter Wallberg lors de la descente ultime.

« Ça s’est vraiment bien passé pour moi ! J’adore les duels et c’était une excellente journée, surtout avec la belle météo. J’étais content de mon ski hier (vendredi, à l’épreuve en solo) et je savais que j’étais rapide. J’étais conscient que j’avais de bonnes chances pour les duels et c’est un bon sentiment de terminer le week-end sur une bonne note », a indiqué celui qui avait mis la main sur le bronze la veille.

Dans le duel pour l’obtention de la troisième place, Ikuma Horishima a vaincu l’Américain Cole McDonald. Le Japonais conserve ainsi sa première place au classement général de la Coupe du monde avec une mince avance de huit points sur Kingsbury.

Motivé par les nombreux défis qui l’attendent après les Fêtes, le champion du monde en titre profitera maintenant d’une pause bien méritée avant d’entreprendre sa route vers les Jeux olympiques de Pékin et la conquête d’un dixième globe de cristal.

« Ikuma (Horishima) et moi avons une très belle relation dans la rivalité et c’est ce qui fait qu’on pousse le sport au maximum. Évidemment, je suis très content de gagner l’or avant la pause de Noël. Maintenant, je peux aller à la maison pour me reposer et me préparer pour la suite de la saison ! » a conclu Kingsbury.

Également du concours masculin, Gabriel Dufresne (Repentigny, Qc) et Elliot Vaillancourt (Drummondville, Qc) ont respectivement terminé 10e et 15e après avoir subi des revers en huitièmes de finale.

Pour leur part, Jordan Kober (Penticton, C.-B.) et Brenden Kelly (Pemberton, C.-B.) ont été stoppés à l’issue des qualifications et pointent respectivement aux 38e et 51e rangs.

Chez les femmes, Justine Dufour-Lapointe a obtenu le meilleur résultat canadien du jour en prenant le sixième échelon. La Montréalaise a vu son parcours prendre fin au terme de sa course des quarts de finale où elle était confrontée à l’Américaine Jaelin Kauf.

Maia Schwinghammer (Saskatoon, Sask.) a elle aussi atteint les quarts de finale, mais a dû s’avouer vaincue contre l’Américaine Kai Owens, éventuelle médaillée de bronze. Schwinghammer conclut au huitième rang.

Seule autre représentante de l’unifolié en action samedi, Sofiane Gagnon (Whistler, C.-B.) a perdu d’entrée de jeu et se classe en onzième place. Sa rivale, l’Australienne Jakara Anthony, a poursuivi sa route jusqu’en grande finale pour l’emporter contre la Russe Anastasiia Smirnova et signer une deuxième victoire en deux jours à Alpe d’Huez.

Notons que Berkley Brown (Aurora, Ont.) et Chloé Dufour-Lapointe (Montréal, Qc) n’ont pu atteindre la phase éliminatoire. Elles ont respectivement fini 22e et 24e des qualifications disputées jeudi.

La prochaine Coupe du monde de bosses est prévue les 7 et 8 janvier prochains du côté de Mont-Tremblant, au Québec.

@freestylecanadaski

Canada Own the Podium Toyota B2ten Mackenzie Investments Canadian Olympic Committee Anta